La perte de cheveux et ses causes

La perte de cheveux chez les hommes est une condition héritée, causée par sensitivité déterminée génétiquement aux effets du dihydrotestostérone (DHT). Le DHT raccourcit la poussée, ou phase anagène du cycle des cheveux, causant une miniaturisation des follicules, produisant des cheveux de plus en plus fins jusqu’à ce qu’ils finissent par disparaître.

Il y a d’autres problèmes qui peuvent causer la perte de cheveux comme: les traitements pour traiter des conditions tels que le cancer et qui peuvent provoquer la perte de cheveux. Les problèmes hormonaux comme une thyroïde en suractivité ou en sous-activité peuvent avoir un effet sur la perte de cheveux. Peuvent également avoir un effet des médicaments comme les diluants de sang, les anti-dépresseurs, les pilules contraceptives et les médicaments pour traiter le cancer.

Alopecia androgénétique ou palude
Le terme médical pour la perte de cheveux est l’alopecia ou palude. La calvitie (alopecia androgénétique ou palude), le type le plus commun de palude, affecte environ un tiers des hommes. C’est une condition que l’on retrouve d’un membre masculin de la famille à un autre et il y a une forte composante génétique dans son lien de causalité. On pense que c’est lié à un excès d’hormones mâles dans le corps. L’alopecia androgénétique ou palude est la cause de plus de 95% de tous les types de perte de cheveux. Cela se produit à des stages plutôt prévisibles, et cela progresse sans cesse. Cela signifie que les personnes montrent des signes de perte de cheveux vont voir leur état progresser des premiers stages de perte de cheveux vers les stades avancés.

La durée de vie normale pour chaque cheveu est de trois à six ans. Chaque cheveu pousse selon un cycle qui peut être divisé en trois étapes: le stade de poussée qui dure de deux à six ans, la phase de dégénération partielle qui dure entre 10 et 14 jours, et enfin la phase de repos pendant laquelle le cheveu est éliminé et il y a un involution du follicule qui dure environ une centaine de jours. Ce cycle de poussée et de perte est normal, et aussi longtemps que le cheveu est remplacé aussi vite qu’il n’est perdu, la calvitie ne se produit pas, cela fait partie du processus de renouvellement des cheveux. Les résultats sont des cheveux qui deviennent de plus en plus fins, une perte de cheveux et une absence de repoussée.

Traitement de la perte de cheveux
Le Finasteride est le seul traitement approuvé par l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments pour la perte de cheveux chez les hommes. Le Propecia interfère dans la conversion de la testoséerone en une autre hormone appelée dihydro-testostérone (DHT). Le DHT réduit l’activité du follicule. Avec le temps, et sous l’influence du DHT, des follicules germent des cheveux de plus en plus fins jusqu’à ce qu’ils ne repoussent plus. Lorsque le Propecia bloque la production de DHT, l’affinement des cheveux cesse et une poussée plus normale se produit. Les essais cliniques conduits sur des milliers d’hommes ont monté qu’après 2 ans d’utilisation, 66% des hommes ont montré une croissance de la poussée de cheveux. 30% ont monté une légère amélioration, 31% une amélioration modérée et 5% une grande augmentation. 83% des hommes dans l’essai clinique n’ont pas montré davantage de perte de cheveux.